Le symbolisme dans l’espaceaa

le spaceaa

Avec le symbolisme dans l’espace j’aborde le premier des deux piliers psychologiques. Qu’est-ce que le symbolisme ?

L’écriture comprend deux éléments : les signes graphiques et leur interprétation. Quel est le rapport entre les signes, éléments visibles,et les interprétations, éléments invisibles ? C’est le symbole. Initié par Max Pulver ce symbolisme est appelé dans l’espace car le support papier est avant tout, symboliquement,un plan immatériel sur lequel nous projetons nos désirs, nos angoisses, nos pulsions, la représentation que nous avons de nous-mêmes, l’importance de notre MOI, les images qui nous viennent du passé et que nous projetons sur le papier, inconsciemment, le rôle du père et de la mère et l’importance de ce rôle dans notre quotidien, notre place dans la société et le regard que nous portons sur cette société etc. Bref tout ce que nous portons en nous et qui pour la plupart est d’origine inconsciente.Ce symbolisme est basé sur le fait que tous les mouvements, tous les gestes sont chargés de signification et concourent à l’expression de la personnalité toute entière. On voit bien là le rapport étroit avec la psychanalyse. L’écriture est essentiellement dynamique. La feuille de papier est un champ graphique sur lequel le sujet évolue, s’exprime, se référence exactement comme il le f ait à l’intérieur de la société et le plus souvent de manière inconsciente.Ce symbolisme plonge dans les profondeurs de l’âme humaine, rassemble la verbalisation de notre Inconscient, l’écriture nous parle et nous révèle ses souffrances, ses variations, ses espérances.Cette interprétation permet de comprendre son fonctionnement et de manière scientifique de voir évoluer le sujet dans l’expression même de ses profondeurs, sans limites, sans barrière éducationnelle, sans à-priori, avec ses inhibitions, son aisance, la traduction de son mal-être, les chocs de son passé, ses traumatismes autant que ses espoirs. Comment fonctionne ce symbolisme?L’espace est divisé en quatre parties avec en son centre le MOI, c’est à dire l’image intégrée que nous avons de nous-mêmes.Pour écrire on va de la gauche vers la droite.Il est essentiel de comprendre que le mouvement scriptural se compose de deux éléments:-Un mouvement d’origine consciente. Un mouvement d’origine inconsciente.C’est pourquoi les petits signes ont une si grande importance car ils traduisent plus ou moins ouvertement les mouvements de l’âme, les éléments inconscients de notre psychisme. Et ce sont ces éléments qui permettront d’attribuer à ces signes une valeur précise et fondée. En écrivant nous projetons les éléments de notre vie intérieure qui se croisent en s’imbriquant avec ceux de notre vie extérieure. Chaque espèce est composée d’une structure consciente et inconsciente et l’interprétation que l’on pourra en donner traduira l’entièreté de la personnalité. Le symbolisme ne peut se concevoir globalement mais signe par signe. Le mouvement de gauche à droite symbolise la rencontre avec autrui, la projection vers l’avenir, l’esprit d’initiative et par extension il représente le père et son matérialisme, sa vie d’adulte, ses référencements d’être humain, sa place dans la société, son activité, son agressivité, sa combativité, son esprit d’entreprendre.Inversement le mouvement vers la gauche symbolise un retour vers le passé, vers l’intériorisation, vers la méditation, vers la mère. Elle traduit aussi une crainte des réalités, une passivité plus ou moins grande suivant l’importance de ce mouvement, un attachement aux racines, à l’amour, aux sentiments mais elle marque aussi une régression,une absence d’esprit d’initiative, une peur des autres, de l’avenir,une trop grande introspection,une introversion qui peut aller jusqu’à un grand repli de soi sur des valeurs sacrées.

Plan du site